Abu Hurayra et la conversion de sa mère

Après sa conversion à l’islam, rien ne préoccupait Abu Hurayra plus que le problème de sa mère. Celle-ci refusait d’embrasser l’Islam. Pire, elle dénigrait le Messager de Dieu en sa présence, ce qui l’attristait davantage.
Un jour, elle proféra au sujet du Messager de Dieu des choses qu’Abu Hurayra ne put supporter. Il la quitta alors en pleurant et se rendit à la mosquée du Messager de Dieu.
Il raconte :  » Je rejoignis le Messager de Dieu en pleurant et lui dit : » Ô Messager de Dieu ! J’ai invité ma mère à l’Islam, mais celle-ci a clairement refusé de quitter l’idolâtrie.
Aujourd’hui, je me suis entretenu avec elle à nouveau, et elle a tenu des propos méprisables à ton égard. Invoque donc Dieu pour qu’Il la guide vers l’islam.
Le Prophète dit : » Ô Seigneur, guide la mère d’Abu Hurayra. Je sortis alors précipitamment de la mosquée pour l’informer de l’invocation du Messager de Dieu. »
En arrivant devant sa demeure, je fus étonné de trouver la porte fermée ! J’entendis ensuite le bruit de l’eau qui coulait et la voix de ma mère qui me dit :  » Ô Abu Hurayra, attends un instant. »
Elle sortit ensuite après avoir mis une chemise et un voile puis dit : » J’atteste qu’il n’y a de divinité que Dieu et que Muhammad est Son Serviteur et Son Messager.« 
Je rejoignis ensuite le Prophète pour lui annoncer la bonne nouvelle. Je pleurais de joie, alors que quelques heures avant, je pleurais de tristesse.
Je lui dis : » Réjouis-toi ô Messager de Dieu ! Dieu a exaucé ton invocation et ma mère a embrassé l’Islam. »
Je lui dis ensuite : » Ô Messager de Dieu ! Invoque Dieu afin que nous soyons, moi-même et ma mère, aimés des Croyants et des Croyantes. »
Il dit : » Ô Seigneur ! Puissent tous les Croyants et toutes les croyantes aimer Ton serviteur que voici ainsi que sa mère. « 

Partager !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin